Solution d’isolations écologiques pour l’hiver

L’hiver est bien connu pour son froid glacial qui change le climat intérieur de vos maisons, et ce malgré les systèmes de chauffage comme les cheminées et autres. Il faut donc avant de compter sur ces systèmes de chauffage possédé une bonne solution d’isolation écologique pour cette saison hivernale. En effet, ces solutions écologiques sont nombreuses par exemple, la laine de verre, laine de bois, liège expansé et le polystyrène. Mais alors quels sont ces moyens d’isolation naturels pour passer l’hiver dans de bonne condition thermique ?

Le chanvre

Le chanvre est une plante qui a une vitesse de croissance vraiment exceptionnelle. De plus, il n’a pas besoin de pesticide ou d’engrais et a des caractéristiques naturelles antibactériennes et fongicides. Le chanvre est donc un isolant écologique vraiment incroyable. Il est capable de réguler naturellement l’humidité et est un véritable insecticide naturel. De plus, il n’a aucune incidence sur l’air qui circule dans l’intérieur de la maison. Alors peu importe les conditions extérieures, il vous suffira de recouvrir les murs, les cloisons, les toits et même les planchers pour être à l’abri du froid.

La cellulose

C’est l’une des très bonnes solutions écologiques pour passer un hiver au chaud. La cellulose est un produit qui est issu du recyclage de journaux non distribués. Cette matière est vraiment un très bon isolant et est capable une fois bien traité de résister aux moisissures et au feu. Il vous est possible de l’installer à l’intérieur de la maison, mais aussi à l’extérieur, dans les cloisons et le toit. Il n’est cependant pas recommandé pour les sous-sols. La cellulose est à la portée du grand public, car il ne coute pas cher. Malheureusement à cause de sa complexité, il est préférable qu’il soit installé par un professionnel. Il est aussi nécessaire de lui associer un pare-air et un pare-vapeur.

Le coton recyclé

L’isolant de coton est constitué d’environ 85 % de fibre de coton recyclée post-consommation. Ce produit est ignifugé au sel de bore. Ce dernier n’est pas toxique, et donc ne requiert pas de masques ou de gants pour le manipuler. Sa capacité isolante varie entre R-13 et R-19 ce qui le rend aussi isolant que de la laine de verre. Sa résistance à l’humidité, aux insectes et aux rongeurs le rend très efficace dans votre maison et vous permet de passer une saison d’hiver au chaud.

La fibre de bois

Avec sa densité de 110 à 260 kg/m3, les panneaux de fibre de bois sont rigides et résistants à la compression. Vraiment utile dans l’isolation de zones comme le sol, les murs extérieurs et le toit, cette matière est plus rigide et dense que le panneau en laine de bois. En fonction de la densité, les fibres de bois ont de très diverses utilisations dans le domaine de l’isolation. Par exemple, ceux de densité moyenne peuvent être utilisés pour le remplissage entre les ossatures de bois, mais aussi comme couche d’isolation thermique. Ceux de haute densité pour leur part sont utilisés comme support d’enduit ou de toiture.

Ainsi, avec toutes ces solutions et bien d’autres, vous serez à l’abri du froid de l’hiver qui pourrait vous causer des maladies telles que le rhume. Et cela, même s’il existe des solutions comme les remèdes de grand-mère contre le rhume qui vous soigneront.